logo-mini

Franz Robert Wild

The French House !

Petite présentation au cas où tu ne connaisses pas Franz :
Franz est avant tout LE fan de folk musique, le fan de Dylan, Neil Young et biens d'autres. Musicalement il a été repéré par Francis Cabrel aux rencontres "Voix du Sud" à Astaffort. Le concours M6 live le pousse sur des grandes scènes comme le Zénith de Montpellier et Dick Rivers l'invite à ouvrir son concert à l'Olympia pour ces 50ans de carrière.

Concernant la soirée, Franz démarre le concert seul avec sa guitare. Un morceau acoustique-voix très intimiste, la salle sombre dans un moment de classe et de paix comme les grands musiciens folk savent proposer. Pour le 2ème morceau il est rejoint par son guitariste et pas le moindre Mr Oli le Baron. Un son chaud, une guitare maitrisé, des touches de couleurs qui sublime le chant et la rythmique de Franz. Le Duo est rejoint ensuite par l'équipe Gerry Carter au Violon et mandoline et Dylan à la batterie.
Je dois avouer que la suite du spectacle me laissera indifférent la magie de la folk s'envole au fur et à mesure... Des samples, une équipe pas en place... Dommage !

J'ai la chance d'avoir vu Franz Robert Wild à plusieurs reprises, le talent est là, le personnage est attachant et atypique, les morceaux sont bons. Mais faut savoir l'avouer ce soir là après les deux premiers morceaux, le coeur n'était plus à l'affaire.
Je vais re-écouté son album "The French House" en attendant d'aller le revoir car après tout : Que l'artiste qui n'a jamais flanché me jette la première guitare. (Ndlr : De préférence une télécaster)